Güntner s’engage dans la lutte contre la pauvreté sociale en soutenant une initiative locale

En tant que marraine du village d’enfants SOS situé à Dießen am Ammersee, l’entreprise Güntner apporte depuis 2008 son soutien aux enfants et aux adolescents qui, pour des raisons diverses, ne peuvent plus vivre au sein de leur famille. Dans la droite lignée de la philosophie du fondateur de SOS Villages d’enfants, Hermann Gmeiner, Güntner contribue à offrir un foyer sûr et des perspectives heureuses aux enfants qui n’ont plus de chez eux. Au sein d’un village d’enfants SOS, les enfants renouent avec un sentiment de sécurité et des valeurs familiales dans un environnement stable et réconfortant leur permettant de parcourir le chemin qui les prépare à vivre de façon autonome.

En général, une famille se compose de quatre à six jeunes filles et garçons, d’une mère SOS et de frères et sœurs d’adoption. Chacune de ces familles dispose de sa propre maison. Les mères SOS représentent un référent stable aux yeux des enfants, qui peuvent s’adresser à celles-ci à tout moment de la journée. Cette caractéristique unique donne aux enfants le sentiment très positif d’appartenir à une famille presque comme les autres, où l’objective est « d'aider les enfants à s'aider eux-mêmes ». Les pères et mères SOS ont chacun un double rôle à jouer. Ce sont des éducateurs spécialisés chargés d’assurer l’instruction des enfants, mais qui instaurent dans le même temps une relation affective avec chacun d’entre eux au sein d’un foyer commun. De cette façon, les enfants mènent une vie presque semblable à celle des autres filles et garçons de leur âge.

Le village d’enfants de Dießen am Ammersee se compose de dix familles SOS Villages d’enfants. Il représente une communauté, au sens personnel comme professionnel du terme, dans laquelle évoluent des enfants et des adolescents, mais aussi des professionnels aux compétences diverses, tels que des assistants familiaux et des enseignants spécialisés, des personnes en charge de la gestion, un directeur, des apprentis, des psychologues et des éducateurs, qui sont à l’écoute des problèmes et des préoccupations des enfants qui leur sont confiés, tout en leur offrant une assistance qualifiée et des structures stables. Les enfants fréquentent les écoles publiques des environs et peuvent rester dans leur famille jusqu’au terme de leur formation professionnelle. La plupart d’entre eux restent ensuite en contact étroit avec leur famille.

Le fondateur de SOS Villages d’enfants, Hermann Gmeiner, avait pour objectif d’offrir aux orphelins davantage que le gîte et le couvert : il souhaitait leur donner une famille. C’est ainsi que le 8 février 1955, il crée à Munich l’association SOS Villages d’enfants dans le but d’offrir un foyer aux enfants dans le besoin. Le village d’enfants SOS d’Ammersee fut en 1956 le premier du genre à être établi en Allemagne.

Aujourd’hui, 16 villages SOS sont installés en Allemagne, et deux villages supplémentaires devraient voir le jour. À l’heure actuelle, les familles SOS allemandes prennent en charge 685 enfants. Depuis 1955, 9 998 enfants ont grandi au sein d’une famille SOS en Allemagne. Autant d’enfants qui n’ont pas été obligés de s’en sortir seuls. Il existe désormais 555 villages d’enfants à travers le monde.

Le travail des villages SOS est rendu possible grâce à l’aide des donateurs et des 5 millions de personnes dans le monde qui soutiennent l’association. Près de 85 % des dons bénéficient directement aux projets menés par les villages SOS et permettent de subvenir aux besoins des enfants et des adolescents et d’assurer leur éducation et leur formation.

 

 

Partager cette page